AccueilS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 SNEP en Bourse

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Dragon
Débutant
Débutant


Masculin
Nombre de messages : 51
Age : 36
Date d'inscription : 06/07/2007

MessageSujet: SNEP en Bourse   Lun 22 Oct - 17:33

Note s'information de l'introduction de la SNEP http://fs03n4.sendspace.com/dl/2bbfad5294f9475001fd1b46e94587df/4702408c6ff35cd6/9pez8x/2007SNEP287.pdf

c une bonne valeur a fort potentiel de croissance

Prix 1250 dh./action
cloture anticipée : 23/10/2007

bonne +v
Wink
Revenir en haut Aller en bas
Dragon
Débutant
Débutant


Masculin
Nombre de messages : 51
Age : 36
Date d'inscription : 06/07/2007

MessageSujet: Re: SNEP en Bourse   Lun 22 Oct - 17:34

a SNEP s’en va en Bourse

Importante filiale du groupe Chaâbi, la société nationale d’électrolyse et de pétrochimie (SNEP) prépare son entrée en Bourse courant cette année 2006.


Le marché casablancais attend avec impatience l’introduction en Bourse de la SNEP, société nationale d’électrolyse et de pétrochimie. Objectif de cette cotation : accompagner le développement de l’entreprise basée à Mohammédia avec comme rayon d’activités, des produits chimiques et des détergents. Des raisons de cette introduction, Omar Chaâbi, personnage central du groupe Ynna Chaabi, n’a rien voulu dire pour le moment. Toutefois, a-t-il tenu à préciser, en réponse à une question d’Aujourd’hui le Maroc, que cette opération n’a rien à voir avec la ratification de l’Accord d’Agadir en cours.
Rappelons qu’en relation avec ce processus, il est attendu de substantielles baisses de droits de douane sur certains produits chimiques, fabriqués dans les pays arabes avec une certaine once de compétitivité par rapport au Maroc. Avec 17,5% des droits de douane au lieu du régime commun (lequel est à 25%), ces produits importés d’Egypte et d’ailleurs bénéficieront ainsi d’un puissant levier. Une donne nouvelle pour la SNEP qui évolue depuis sa privatisation en 1993 et sa reprise par le groupe Chaâbi, dans un univers assez protégé tant par un accord quinquennal avec l’Etat (sur le maintien des droits de douane) que du fait de la situation même du secteur. Le caractère hautement capitalistique de l’activité, une véritable barrière naturelle pour tout investisseur, pérennisait des années durant le leadership de la SNEP en maintenant à l’écart les investisseurs potentiels.
Désormais, pour faire face à la nouvelle donne, la SNEP est obligée de se diversifier. Où ? Vers l’industrie minérale ? La direction de l’entreprise, basée à Mohammédia n’a pas répondu à cette question.
Quoi qu’il en soit, l’opération devrait intervenir courant 2006. C’est ce qu’a précisé Omar Chaâbi, resté en revanche assez discret sur l’identité de sa banque Conseil. Aussi face à la réserve du groupe, impossible de déterminer la nature de l’opération (cession ou augmentation de capital), le nombre d’actions, le nominal. «Pas avant quatre semaines», précisent les responsables du groupe.
Quoi qu’il en soit, cette cotation prochaine de la SNEP (470 employés) marque la transition du groupe Chaâbi tout entier. «Grâce à cette opération, le groupe peut «rompre» avec l’image d’une entreprise familiale et en même temps accéder à une meilleure possibilité de financements à des prix plus compétitifs que le secteur bancaire», avance un analyste. L’opération devrait permettre pour le moins à la SNEP d’agrandir son unité de production et surtout de se diversifier. Les besoins de financements de l’entreprise avoisineraient les 80 millions de dirhams.
Revenir en haut Aller en bas
Dragon
Débutant
Débutant


Masculin
Nombre de messages : 51
Age : 36
Date d'inscription : 06/07/2007

MessageSujet: Re: SNEP en Bourse   Lun 22 Oct - 17:35

Concurrence: Le rapport Snep

· Le «monopole privé» mis en cause

Après l’huile, la plasturgie. L’enquête enclenchée, il y a plus de six mois, par l’autorité de la concurrence a bouclé son rapport. Les conclusions du rapport que L’Economiste présente en exclusivité sont accablantes pour la Snep, filiale du Holding Ynna de Miloud Chaâbi. Position dominante, comportements anticoncurrentiels, refus de vente… autant de charges qui pèsent contre cette société qui a le monopole de la production de résine et de compound de PVC. L’enquête a été diligentée à la suite d’une requête de Plastima, concurrente directe de Dimatit, elle-même appartenant au groupe Chaâbi. En réalité, ce n’est pas tellement la Snep qui est en cause mais le non-respect de l’article 5 du contrat de privatisation, celui-ci porte sur le processus de démantèlement douanier.
Plastima n’est d’ailleurs pas la seule entreprise qui se dit lésée dans cette affaire. Plusieurs entreprises du secteur utilisatrices du PVC et de la résine de PVC avaient saisi plusieurs ministres pour trouver une issue. Des établissements publics aussi. En 2002 déjà, l’Onep, qui réalise un chiffre d’affaires annuel de 700 millions de DH par an en produits de plasturgie, avait interpellé le Premier ministre Abderrahman Youssoufi pour attirer son attention sur cette situation de monopole qui fausse les règles du marché. Une position qu’appuie d’autres utilisateurs de produits de plasturgie comme les régies de distribution d’eau, d’électricité dans les villes ou les sociétés concessionnaires de ces services voient du mauvais œil cet état de fait.
Il est clair que Miloud Chaâbi ne restera pas les bras croisés face à ces griefs formulés par le rapport d’enquête. Les observateurs s’attendent à une riposte à la mesure des charges retenues à l’encontre de sa société.
En attendant, sur la base des conclusions de l’enquête, le ministère des Affaires économiques, générales et des Télécoms, en charge de la concurrence, a saisi le ministère du Commerce extérieur pour lui proposer une solution: baisser les droits de douane de la résine (matière première) à 2,5% contre 25% actuellement. L’effet de cette mesure est censé être bénéfique pour les coûts d’équipement en eau potable et en réseaux d’assainissement dans l’ensemble du pays. L’Economiste a pu récupérer un courrier adressé par le département de Talbi Alami à son homologue Mustapha Mechahouri. Ce dernier considère que «les conclusions de l’enquête ont raisonnablement établi que la stratégie et les pratiques commerciales de la Snep, à travers son intégration, sa faible capacité productive, sa position dominante, ses faibles rendements et la protection douanière dont bénéficie son monopole, sont de nature à restreindre la libre concurrence et par conséquent, le développement du secteur». Celles-ci «constituent un comportement abusif en matière de concurrence et de dépendance économique puisqu’elles aboutissent d’une part, à tirer le marché vers une stratégie exclusivement bâtie sur les bas prix au détriment de la qualité dont a besoin l’industrie et d’autre part, à réduire l’accès de ses principaux concurrents à la matière première».
Il est à rappeler que la protection douanière dont bénéficie la Snep dure depuis 14 ans alors que la clause du contrat n’en accordait que 7 ans au maximum durant lesquels l’entreprise devait mettre en place un programme d’investissement et de mise à niveau. «La faible capacité de production par rapport à la demande (70.000 tonnes contre 120.000 tonnes) démontre qu’à nos jours, la Snep n’a pas respecté cette partie du contrat», souligne le rapport.
Revenir en haut Aller en bas
ELHADDIOUI
Membre Junior
Membre Junior


Masculin
Nombre de messages : 180
Age : 33
Date d'inscription : 30/09/2007

MessageSujet: Re: SNEP en Bourse   Jeu 25 Oct - 6:27

SI vous comptez acheter des actions Snep, sachez qu’il est trop tard. Les souscriptions, prévues du 22 au 26 octobre, sont bouclées depuis hier, 23 octobre en fin d’après-midi.

Le CDVM a donné son aval, hier, en milieu de journée à la demande de suspension de la période de souscription, formulée dans la soirée du 22 octobre. «Nous avons arrêté les souscriptions pour garantir un niveau d’adjudication acceptable à toutes les catégories d’investisseurs», commente à chaud Omar Chaâbi, vice-président exécutif de Ynna Holding, qui détient 100% des actions de Snep.

Les souscriptions à la première entrée en Bourse du groupe Chaâbi n’ont finalement duré que le minimum légal. En effet, le règlement du CDVM impose une période minimale de deux jours pour recueillir les demandes.

Toujours est-il que l’engouement des investisseurs, toutes catégories confondues, était énorme. Des sources proches des membres du syndicat de placement font état d’un afflux massif des demandes, aussi bien nationales qu’étrangères.

Peut-on s’attendre à un nombre de souscripteurs équivalent à celui d’Atlanta, qui avait, pour rappel, attiré plus de 100.000 investisseurs? «Nous ne voulions pas battre de record. Cela explique d’ailleurs cette clôture anticipée», réplique Chaâbi.
Aucun chiffre ne filtre encore par rapport au nombre de demandes. En tout cas, les souscripteurs affluaient encore chez les membres du syndicat de placement, hier après-midi.

Les souscriptions parviendront à la Bourse de Casablanca le 30 octobre à midi. La centralisation et la consolidation ainsi que le traitement de rejet sont prévus pour le lendemain.
Le conseiller arrangeur de l’opération, Attijari Finances Corp, fixera le prix de l’action le 2 novembre. Ce sera certainement la borne supérieure de la fourchette du prix ouvert, à savoir 1.250 DH.

Les allocations de titres seront remises par la Bourse aux membres du syndicat de placement le 5 novembre. Deux jours après, la valeur Snep fera son entrée à la cote. Les résultats définitifs de l’opération seront présentés en parallèle.
Quel sera le niveau de satisfaction pour les quatre types d’ordres? Les responsables de Ynna Holding et son conseiller arrangeur disent que c’est trop tôt pour avancer des chiffres. «Il faut attendre les résultats définitifs de l’opération».


Dernière édition par le Jeu 25 Oct - 9:44, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Expert Mado
Membre VIP
Membre VIP


Masculin
Nombre de messages : 915
Age : 32
Date d'inscription : 04/12/2006

MessageSujet: Re: SNEP en Bourse   Jeu 25 Oct - 9:25

iyeenh à sai hadioui,tu suit les actualité boursiere,ma3andi man tesalek polyvalent s safi lol! lol!
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: SNEP en Bourse   Aujourd'hui à 11:05

Revenir en haut Aller en bas
 
SNEP en Bourse
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Bourse Minéral Expo de Strasbourg
» Expo/Bourse coquillages Paris
» Bourse de Vien / Anthisnes le 8 mars en Belgique
» Bourse de minéraux et fossiles de Saverne (67, Alsace)
» Bourse entomologique de Prague

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum de l'Encgiste de Tanger :: Action associative à l'ENCGT :: Les Clubs :: Club Bourse :: Club Bourse-
Sauter vers: